Croisière plongée en thailande phuket et khaolakCroisière plongée Phuket et Khaolak

Le plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau... Dive now !
Devis voyages plongée

Kazem Bayram Photographe sous marin et reporter

Kazem Bayram répond aux questions de Paradise Plongée... Ce reporter photographe parcours la planète dans le cadre de reportages (presse spécialisée plongée et généraliste) en réalisant des milliers de photos terrestres et sous-marines. Ces dernières sont systématiquement réalisées en apnée, ce qui en fait un spécialiste très rapidement reconnu pour son approche du milieu sous-marin, l’originalité et la qualité de ses reportages...

Kazem Bayram
Reporter Photographe

Consulter sa Biographie

Paradise Plongée: A quelle occasion avez-vous commencé la plongée en apnée ?

Kazem Bayram: En réalité, je n'est pas eu à choisir de plonger en apnée, elle s'est tout naturellement imposée à moi, du fait que j'ai été un "petit sportif" dans des activités aquatiques, j'ai été aussi "Kayakiste" et membre de l'équipe nationale dans mon pays ou j'ai vu le jour: l'Iran
C'est en 1979, à l'université de Caen en Normandie, que j'ai commencé la plongée sous marine. Très vite, j'ai été attiré par ce sport extraordinaire et, après avoir eu mon brevet élémentaire en plongée bouteille, j'ai eu pour objectif de faire de la plongée en apnée mon sport favori. C'est en 1987 au Sénégal, que j'ai pris mes premières photos sous-marines en apnée.

Paradise Plongée: L’apnée : une profession à part entière où une activité secondaire ?

Kazem Bayram: Je dirais plutôt une vraie passion qu'une profession. En permanence, je m'imposer une discipline de vie assez lourde et un entraînement journalier, notamment des exercices physiques, la natation en apnée (nager en papillon 25m sans respirer, pendant une séance d'une à deux heures), course à pied (entre 20 et 40 km par semaine) en respirant uniquement par les narines et vtt, toujours en respirant par les narines afin de mieux de contrôler les battements du coeur. De plus je suis végétarien et une fois par semaine je jeûne.

Paradise Plongée: Expliquez-nous votre parcours d’apnéiste jusqu’à ce jour ?

Kazem Bayram: Je ne peux pas vous expliquer entièrement mon parcours... Mais d'approcher les animaux de très prés me procure une jouissance immense. Je me souvient pendant une plongée à Sharm-El-Sheikh, comme souvent tout seul ballotté telle une feuille à la surface de l'eau, j'étais à la recherche d'un poisson crocodile. A ce moment, j'ai remarqué assez loin sous l'eau un photographe en
Kazem Bayram
bouteilles, qui tentait de photographier une cible mouvante que je ne distinguais pas de la surface.
Une fois à l'aplomb du plongeur, j'ai constaté qu'il s'agissait d'un poisson crocodile. Toujours à la surface et sans gêner le photographe, je suivais les manoeuvres infructueuses de se dernier, fatigué de voir ce poisson en mouvement perpétuel (sans doute gêné par le bruit des bulles). Il a jeté l'éponge et petit à petit s'est éloigné.
Sans perdre une minute de ce spectacle, je me suis dit que c'était maintenant à mon tour d'essayer. J'ai descendu les 16 m sans même palmer, tout en vidant mes poumons afin de limiter les mouvements et garder ainsi mon énergie pour les choses plus importantes.
Bien calé au fond grâce à mes poumons vidés, je me suis posé à cinq mètres du poisson. Comme à mon habitude pour approcher les animaux, sans bouger mes palmes, l'appareil photo dans une main. A l'aide de ma main gauche, je me suis approché vers l'animal, toujours en le surveillant du coin l'oeil.
J'ai réglé mon appareil, pris une photo et j'ai été aux anges en constatant que le poisson n'avait pas bougé. J'ai remercié le poisson du fond du coeur pour sa confiance et sans bouger, j'ai patienté pendant que les flashs se rechargeaient. En priant le ciel pour qu'il reste à sa place, j'ai finalement pu prendre une deuxième photo.
Comme à mon habitude avant d'entamer la remonter, j'ai jeté un regard à 360° et j'ai vu de loin mon collègue photographe en bouteille: il avait observé toute la scène et mon approche.

Paradise Plongée: La photo et les reportages sur les thèmes sous marins représentent votre activité principale : expliquez ce choix ?

Kazem Bayram: J'aurais bien aimé, mais en réalité je fais un travail terrestre et marin, car aujourd'hui, pour moi, il est impossible de vivre uniquement des reportages sous-marins. Par contre, si je trouve un travail sous-marin permanent, je me lance illico sans hésiter.

Paradise Plongée: Vous avec une particularité : la prise de photos exclusivement en apnée. Expliquez en quelques lignes les raisons de votre choix, les avantages, inconvénients ?

Kazem Bayram: La particularité réside du fait que je me sens libre et léger, se mouvoir sous l'eau sans rien sur le dos, ne pas dépendre d'une bouteille et d'un ordinateur pour se promener, sans se soucier du temps et des paliers de décompression. C'est tout simplement le... pied !
Kazem en action...
Très souvent, je travail jusqu'à la tombée du jour et il m'arrive fréquemment d'enchaîner avec une plongée de nuit.
Les inconvénients, il y en a un certains nombre: par exemple je ne peux pas rester trop longtemps devant un animal, surtout s'il bouge sans cesse pour lui tirer un joli portrait ou immortaliser une situation cocasse. Il m'arrive souvent de trouver l'animal de mes rêves, mais au moment de le photographier, celui-ci change de place ou prend la fuite. Pour ne pas l'effrayer, je dois garder mes distances et mon rythme de nage. Il ne faut jamais s'énerver ou faire des accélérations brutales, car dans ce cas, la sanction est immédiate.
Je suis les animaux de trois manières: soit en nageant à mi-profondeur, soit en rasant le fond ou de la surface. Par nécessité, mon acuité visuelle s'est développée et je me concentre pour discerner le moindre mouvement et les formes. Il m'arrive même de voir les yeux des poissons qui dépassent du sable. C'est souvent pendant la remontée que je remarque les attitudes les plus intéressantes, mais dommage, c'est trop tard. Comme le disait André Malraux "rien ne vaut la vie" !

Paradise Plongée: Etant donné les "risques" liés à la pratique de l’apnée, comment assurez-vous votre sécurité ? Apnée en binôme ? Sécurité en surface ?

Kazem Bayram: Dans beaucoup de pays plus au sud, ne pas avoir des bouteilles et de compresseur est un atout pour moi, pour éviter d'attirer l'attention et avoir des ennuis.
Justement, sans un équipement lourd, les gens de ces contrés ne me prennent pas trop au sérieux et j'évite de partir en mer avec beaucoup de monde autour de moi.
Par contre, si j'ai la possibilité d'emmener un binôme, évidement je le fais, car aussitôt je me sens libéré et du coup le temps d'apnée s'en ressent très vite.

Paradise Plongée: La plongée bouteille : vous pratiquez de temps à autre ou jamais ?

Kazem Bayram: Pour un tournage vidéo avec une équipe il m'est arrivé de plonger en bouteille.

Paradise Plongée: Sur quels magazines et évènements intervenez-vous régulièrement ?

Kazem Bayram: Je travaille avec la presse nationale et internationale. J'ai travaillé aussi avec BBC pour des réalisations de films vidéo.

Paradise Plongée: Quelles récompenses photographiques et reportages avez-vous obtenues ?

Kazem Bayram: 1998: Palme d'or au festival mondial d'images sous-marines Antibes / Juan les Pins pour le reportage "Rêve de perles".
1997: Premier prix du jury photo au festival OKEANOS de Montpellier.
1997: Deuxième prix jeune public au festival international de NAUSICAA pour le film "Free diver".
Reportage sur le Safran - Sujet pour Match Du Monde 2006
1996: Palme d'argent au festival mondial Antibes-Juan les Pins pour le reportage "Au pays des quatre printemps".
1996: Premier prix du jury photo au festival OKEANOS de Montpellier.
1995: Grand prix de la meilleure photo sous-marine au festival OKEANOS de Montpellier, grand prix de fédération de plongée sous-marine, grand prix de la Fédération Française de la Conchyliologie et cela avec une seule photo. "Cerise sur le gâteau", le prix m'a été décerné par Mr. Albert Falco, le célèbre capitaine du Commandant Cousteau... le bonheur total !

Paradise Plongée: Matériels photo généralement utilisés ?

Kazem Bayram: 2 Nikon F5 pour le terrestre et 3 Nikonos RS. 8 flashs sous-marins et 3 caméras vidéos avec 3 caissons et une "tonne de lumière" pour l'éclairage. En tout, je me déplace avec 150kg à 200kg de matériels photos et vidéos.

Paradise Plongée: Pratiquez-vous également la vidéo sous-marine ?

Kazem Bayram: J'aime l'image sous toutes ces formes, j'ai toujours pratiqué les deux avec la même préoccupation de la qualité.

Paradise Plongée: Vos astuces pour approcher les sujets sous-marins et prendre des médias les plus naturels possibles ?

Kazem Bayram: Je ne fonds jamais directement ou verticalement sur un animal. D'abord je me présent à lui toujours de face et à une distance respectable.
Posé au fond face à l'animal, je tente d'abord de détendre mes muscles afin de faire baisser le rythme cardiaque, car les animaux entendent les battements de notre coeur. Pour eux, un battement rapide signifie stress, nervosité ou agression. Dans ce cas, si le coeur bat vite, ne soyez pas surpris que les animaux se tiennent à distance.
Je surveille également les yeux des animaux. S'ils bougent de trop, cela signifie que l'animal à peur et va s'en aller très vite. Dans ce cas, je recule de quelques mètres et un peu plus tard, je tente de nouveau ma chance. Sinon, j'ai une autre méthode qui consiste à déclencher un flash dans le vide: si l'animal ne bouge pas, je considère que l'animal est sans doute familiarisé à ma présence et je peux commencer ma séance photos.

Paradise Plongée: Votre avis sur la pratique de la plongée et l’apnée ce jour ?

Kazem Bayram: Un jour quelqu'un à poser la question suivante au Commandant Cousteau: "selon vous, qui est le meilleur plongeur ?" Le Commandant Cousteau à répondu: "le meilleur plongeur, c'est un plongeur vivant"... ce message vaut de l'or pour moi !

Paradise Plongée: Votre plus belle expérience et rencontre sous-marine ?

Kazem Bayram: Il y a très longtemps, j'ai vu dans un des documentaires du Commandant Cousteau, un film sur les "Eléphants nageurs des îles Andamanes". Je suis allé sur ces îles extraordinaires à la
kazem dans un marais Caspien: "j'ai inventé un nouveau system par fibre optique mobile pour la photographie des insectes pour le National Géographique".
recherche de ces pachydermes, avec plus de 100kg de matériel. Il fallait trouver une île parmi les 900 îles qui composent cet archipel. Au bout d'un mois et sans avoir obtenu de résultat, avec un visa expiré, j'ai été obligé de rentrer bredouille en France. Trois semaines plus tard, avec un paquet de films et un nouveau billet d'avion, je suis reparti vers les îles Andamanes dans l'espoir de trouver ces pachydermes nageurs.
Enfin, un jour la chance m'a souri. Un cornac est venu me voir et il a prétendu qu'il était le seul à savoir déplacer les éléphants dans la mer. Il m'a donné rendez vous pour le lendemain matin à l'aube. Devant mes yeux médusés et ceux des habitants, ce cornac jaillit de nul part a réussi ce que plusieurs avant lui n'avaient jamais réussis. Incrédule, je me suis trouvé sous les pattes de ces énormes mastodontes et je ne savais pas si je devais les regarder ou bien les photographier.

Paradise Plongée: Dans quels endroits du monde avez-vous pratiqué l’apnée ?

Kazem Bayram: Dans tout les continents sauf en Australie.

Paradise Plongée: Spot d’apnée préféré ?

Kazem Bayram: Les mers inconnues sont pour moi les meilleurs endroits. Parmi les mers connues, sans doute la Mer Rouge pour sa proximité, sa clarté, sa beauté et sa vitalité.

Paradise Plongée: Quel est l’animal marin qui se prête le mieux aux tournages ?

Kazem Bayram: Chaque animal possède des atouts et aussi des difficultés lors des tournages. J'ai une préférence pour les Eléphants des îles Andamanes, mais également les esturgeons de la mer Caspienne.

Paradise Plongée: Vous aimez :

Kazem Bayram: J'aime tout dans la mer, sauf le mal de mer !

Paradise Plongée: Vous détestez :

Kazem Bayram: Quand il faut plier les bagages.

Paradise Plongée: En dehors de l’apnée, quels sont vos activités et centres d’intérêts :

Kazem Bayram: En niveau du sport, la natation, le footing et le vtt.

Paradise Plongée: Un regret sur votre parcours et vie "marine" ?

Kazem Bayram: Pourquoi ne pas avoir débuté plus tôt !

Paradise Plongée: La personnalité du monde de la plongée/apnée qui vous sert de modèle où vous a le plus marquée ?

Kazem Bayram: Pour la plongée et tout ce que ce milieu m'a apporté, le Commandant Cousteau est mon maître incontesté. Egalement, mon ami Umberto Pelizzari pour la plongée en apnée et aussi son charisme et son humilité.

Paradise Plongée: Vos projets en cours et futurs ?

Kazem Bayram: Je suis en train de préparer un livre sur le Golfe Persique et un film sur les derniers pêcheurs de perles toujours en activité dans le Golfe Persique.

Paradise Plongée: Vivre professionnellement de la photo et des reportages, c’est possible aujourd’hui ?

Kazem Bayram: Pour moi aujourd'hui c'est oui, mais demain !


En savoir plus :
www.kazembayram.com (En construction)
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél: 00.33.6.68.56.63.79

Consulter sa Biographie

Annuaire plongée
Vacances plongée

Plus de 300 voyages proposés par les voyagistes à découvrir !

Voir les offres...

Croisières et Séjours

matériels de plongée

Les incontournables

VOYAGES
Votre devis vacances plongée en ligne
MATERIELS
Votre devis achats matériels en ligne
ACTUALITÉS
Les dernières actus de la plongée
NEWSLETTER
Recevez par email les news mensuelles
EQUIPEMENTS
Un catalogue des matériels de plongée
DESTINATIONS
Pays et lieux où plonger
MEDIAS
Galeries de milliers de photos
Voyages plongée sous-marine
Croisières et séjours plongée  - Bonaire
  - Egypte
  - Kenya
  - Maldives
  - Maurice
  - Mexique
  - Oman
  - Kenya
  - Seychelles
  - Tanzanie
  - Viêt-Nam...
Matériels de plongée  - Bouteille
  - Caisson
  - Détendeur
  - Gilet
  - Instrument
  - Lampe
  - Masque
  - Ordinateur
  - Palme
  - Tuba
  - Vêtement...