Croisière plongée en thailande phuket et khaolakCroisière plongée Phuket et Khaolak

Le plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau... Dive now !
Devis voyages plongée

Reportages voyages

Croisière plongée Thaïlande, l’éveil des rêves

croisière plongée phuket khaolakLe plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau. Je me sens alors comme toujours lors de mes escapades en Thaïlande, cet ancien royaume du Siam, envahi par une certaine émotion propre à l’Asie. Aussi parce qu’ici, en croisière, la nature me touche profondément. Les plus grandes joies de ma vie sont directement liées à mes cinq sens, avec un intense désir de vouloir partager. Mon existence s’enrichit au contact de la nature. Deux ou trois vies ne suffiraient pas à essouffler ma passion du voyage, à étancher ma soif de rencontres et mes rêves de découvertes. Comme envoûté par mon imaginaire, je m’imprègne au mieux du paysage qui m’entoure. Avec ses lumières, ses mythes et ses légendes.

voyage thailande    découverte thailande    plongée thailande

Du ciel flamboyant, un bleu délicat tirant vers le vert se pose en touches sur la surface. Des milliers de reflets fragiles apportent à la scène, une tranquille et lumineuse poésie. De là, ce miroir d’eau apaisant devient un parfait lieu de détente. Tout autour, la mer d’Andaman est l’élément central de mes pensées, sachant que sous ce plateau transparent, c’est un monde au-dessous du monde qui s’offre à moi. Un espace infini où je me plais à découvrir la grande nature originelle, l’espace de liberté nécessaire à mon évasion spirituelle. Les seules règles demeurent celles de l’équilibre. L’océan reste toujours ce lieu permanent où chacun, à son niveau, peut venir se ressourcer et vivre, face aux caprices éventuels du temps, de véritables aventures loin des tumultes de notre planète. Accessible à chaque instant. Il n’y a plus qu’à faire le saut pour s’immerger, se fondre avec respect et humilité dans l’immensité liquidienne. Sentiments de permanence, voire d’éternité, comme un retour à l’essentiel.

Nul besoin de frôler les abysses pour goûter à ces impressions. Juste poser son regard sur les coraux étincelants ou attendre le frôlement des animaux sauvages. Sentir son corps isolé résonner de toute l’apesanteur. Tels sont les secrets d’une immersion réussie. Savoir un instant s’éloigner des autres pour mieux vivre la mer et peut-être aussi sa propre existence. Etre un peu, à travers l’œil de son objectif, le témoin de l’invisible pour avoir un point de vue inédit et privilégié sur le monde. Même si une incertitude absolue semble désormais diriger nos sociétés, je souhaite que la nature fasse encore battre les cœurs et naître l’inspiration parmi les hommes, héros d’une terre dont on n’épuise jamais le charme ni le mystère.

croisière plongée thailande    tortue en plongée thailande    bateau de plongée adaman thailande

L’intérêt de la croisière tient aussi à son mélange de passions aux antipodes de tout. Souvent une ambiance magnétique et une douceur de vivre s’en dégagent, rappelant qu’à bord, l’horloge du temps est réglée sur des rythmes qui lui sont propres. Les passionnés de découvertes, les aventuriers dans l’âme ou les simples rêveurs apprécient car le voyage en bateau est avant tout une sensation pour se faire du bien en douceur, face à l’horizon bleu. Avec la chance, cette fois-ci, de rencontrer des gens charmants, intéressants, sympathiques et respectueux. Je les en remercie ici vivement car ce n’est pas toujours le cas. Il est des croisières, malheureusement, où l’alchimie du partage n’existe pas. Les aléas du genre humain. Celle-ci est une parfaite réussite.

Il m’est souvent perturbant de constater que le son émis par mes lentes respirations ainsi que la douce vision de mes bulles qui s’élèvent, en me laissant glisser vers les abysses, me fait prendre conscience de l'importance de la vie. Lorsque ces moments existent, il ne s'agit plus que de moi, de l'océan et de la ligne de mes rêves. Il suffit juste d’observer. A cet instant même, au milieu de l’Asie tout prend son sens. Avec la simple beauté de la nature pour confirmation, sans rien attendre d’autre.

« Tout art est une imitation de la nature »
Sénèque

croisière plongeur phuket   croisière plongée khaolak    plongée sous marine thailande

Bercé par les courbes et la sérénité des eaux, je me laisse guider sur les voies maritimes en sirotant un verre nonchalamment allongé sur le pont, face à l’horizon qui sépare très précisément le ciel de la mer. Au loin, je distingue la côte découpée de quelques arbres qui habillent les collines, leur silhouette frangée signe le paysage en une mosaïque de bleu et de vert. En version hédoniste, je me retrouve entrain de rêver, le regard posé sur les flots. Je semble habiter un autre part, sortir du temps ordinaire qui scande les secondes, comme pour entrer dans une autre dimension où les montres respectueuses se taisent. Des bulles silencieuses m’invitent à une pause. J’imagine les bancs de poissons sous ces eaux transparentes, les ballets aquatiques d’une faune riche, la variété des crustacés, les nombreuses murènes et barracudas. En croisière, je comble enfin mes envies de rompre avec la routine et je satisfais tous mes désirs de voyage. Amoureux de la nature, je trouve ici le dépaysement facile et, savourant l’air iodé au-delà de toutes frontières, ma tête voyage toute excitée par les aventures à venir. Paisiblement, j’attends le souffle tiède du soir qui vient enfin border le chemin de mes songes se lovant sous les volutes des nuages nacrés.

Au petit matin, je reprend la course du temps dès les premiers rayons de soleil. Cette destination m’est tellement familière car je reviens encore et encore. Pourtant cette croisière ne se ressemble pas. Bunmee 3 m’apporte aujourd’hui autre chose, bravant tous les clichés entourant la Thaïlande. Le parfait équilibre entre nature et culture, entre couleurs et senteurs. L’humain qui se confond entre la terre et la mer. La houle, fluide et ondoyante, se vautre sur les îles granitiques laissant son écume étincelante incrustée dans un trompe-l’œil marin, comme une dernière trace de son voyage à travers les océans. Poser ses pieds sur le sable fin. Dessiner dans sa tête un cocotier incliné. Laisser son épiderme profiter du soleil. Se laver le regard afin que l’esprit confus puisse faire son travail de mémoire. En globe-plongeur contemporain, je joui pleinement de la sensualité de ce voyage. Les journées ont une contenance inattendue car, en quelques instants, je peux y loger mille impressions ou sentiments différents. Corps et esprit, j’apprivoise l’ailleurs selon l’atmosphère du moment, je me ressource en profondeur. Une autre vie se dessine ainsi devant mon horizon, telle une parenthèse hors du temps.

clube plongée thailande phuket    séjour plongeur en thailande    faune sous marine plongée

Du Nord au Sud, au départ de Khaolak ou de Phuket, les croisières vers les Similan ou Koh Phi Phi comblent les plongeurs curieux, exigeants et passionnés. Probablement aussi grâce à cet art de vivre bouddhiste qui débute bien avant d’embarquer à bord de Bunmee 3. Promesse de belles rencontres. Le plaisir de tracer de ses yeux un paysage infini, une côte au loin plus ou moins précise, l’élégance d’une roche, les contours d’un nuage discret, une lumière subtile. Une énergie. L’amour pourquoi pas ? Devant moi, des barques de pêche explorant leur espace viennent frôler mes pensées. C’est le charme mystérieux des lointains inspirants qui s’offrent à moi, propice au retour aux sources. Lâcher prise, écouter ses émotions et bousculer ses évidences.

« La tempête a béni mes éveils maritimes. Plus léger qu’un bouchon, j’ai dansé sur les flots »
Arthur Rimbaud

Les plongées se succèdent au rythme de quatre quotidiennement. La première à 8.00 après un réveil à 7.00 et une petite collation à 7.30. La deuxième à 11.00 après un copieux petit-déjeuner, continental, américain ou thaï. Pause déjeuner vers 12.30 puis troisième immersion à 14.30 et enfin, plongée de nuit à 18.45 précise, quand la faune nocturne se réveille, avant de dîner vers 20.30. Dodo après. Le Nitrox pour les deuxième et troisième plongées nous permet d’enchainer les immersions sans trop de fatigue. Nous ne dépassons pas les 35 mètres.

bateau croisière plongée khaolak    voyage plongée thailande phuket    faire de la plonger en thailande

Un des réveils dans Maya Bay à Koh Phi Phi Lee, là où a été tourné le film « La plage » avec Léonardo di Caprio est toujours aussi magique avec ces pitons karstiques qui semblent émerger de l’océan. Le paysage est ici très différent des immenses blocs, les « boulders », des jardins de corail dans une carapace de granit observés dans l’archipel des Similan au nord, âgé de 5000 ans et parc national depuis 1982. Dans ces lieux où j’étais déjà présent il y a plus de 30 ans, je perçois la photographie presque comme une chose vivante qui sculpte le temps.

En surface, il est facile d’imaginer le décor extrêmement tourmenté qui nous attend sous l’eau. Sur Koh Haa par exemple, une des plongées s’appelle « la cheminée » et l’autre, « la cathédrale », donc du bleu et des rayons de lumière à gogo. En plus, cette fois-ci, la visibilité est parfaite pour apprécier les couleurs chatoyantes de la multitude de coraux, gorgones et alcyonaires que nous croisons. Bien sûr, toute la faune classique de l’Indo-Pacifique est présente. D’autant plus que c’est presque la première fois depuis quarante années, que je plonge sans faire de photos car mon appareil m’annonce « batterie vide » dès les premières minutes. Il fut un temps où j’aurais râlé dans mon détendeur. Là, je souris et profite différemment de ma balade en pensant que j’ai déjà réalisé près de 8000 clichés sous-marins uniquement en Thaïlande… Je perçois que ma respiration ralentit, je consomme moins et, effet bizarre, mes paupières s’alourdissent. Peut-être aussi le décalage horaire ? J’apprécie tout autant les couleurs vives des alcyonaires de Hin Muang, le « rocher mauve » totalement immergé et de Hin Daeng, le « rocher rose » qui émerge de quelques mètres seulement au-dessus des flots. Mes yeux se jouent avec autant de plaisir des multiples poissons de cet océan Indien lointain où jaillit la vie. De ces images d’ailleurs, une parenthèse enchantée, une vigueur nouvelle se fait sentir. A 360° autour du bateau, les vagues sont infinies et nulle autre embarcation ne vient interrompre mes pensées. Je suis seul avec le temps qui devient intemporel et me laisse porter par Bunmee 3 pour découvrir cette Asie que j’aime en toute sérénité. Je vagabonde ici au cœur de mes souvenirs pour en faire surgir des images et mieux comprendre mon propre chemin. Existe-t-il un décor plus régénérant au monde qu’une mer sans horizon ? A chacun ses rêves.

thailande    centre plongée thailande

A Koh Haa entre l’île n°4 et la n°2, je retrouve trois Pegasus, un poisson-scorpion et une mostelle, en plus de tout le reste impossible à décrire dans ces quelques lignes. Sur l’épave du « King Cruiser », ce ferry qui reliait Chalong à Koh Lanta et qui s’est abîmé sur Anémone reef dans les années 90, la visibilité est très bonne et le courant, absent. Quelle chance ! Je peux ainsi sereinement observer à loisir les millions de poissons, lutjans, fusiliers, cochers, diodons, mérous, ptéroïs ou autres, évoluer entre les superstructures du bateau, au milieu d’innombrables coraux mous et oursins noirs aux longues épines. Je me hasarde prudemment avec mes compagnons de plongée Elisabeth, Aurélise et Sébastien, le long des coursives et dans une salle assez grande pour ne point se gêner. Encore une fois, nous sommes seuls sur le site, ce qui n’est pas fait pour nous déplaire. Un poisson-lime curieux nous accompagne tout le long de notre remontée ainsi que durant notre palier de 3 minutes à 5 mètres. A peine la tête hors de l’eau, plus loin se dresse la balise sur le petit sec de Shark Point, lieu de notre prochaine plongée. La mer est étale sous le soleil.

Mais je vous laisse le soin de découvrir ces énergies positives lors de votre prochaine visite en Thaïlande à bord de Bunmee 3 (ou Bunmee 4 ?)…

« Dans l’eau, il y a le poisson et sur terre, il y a le riz. »

Amoureux de tous les possibles, je me plais à regarder les nuages, là où naissent mes rêves et demeurent mes émotions, pour m’abandonner enfin au rythme souverain de l’océan.

Henri ESKENAZI

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site web
Droit de reproduction réservé - Copyright texte et photos Henri Eskenazi

 


INFORMATIONS PRATIQUES CROISIÈRE PLONGÉE THAILANDE


Le bateau de plongée

D’une longueur de 26m x 5,5m de large, Bunmee 3 possède une capacité de 18 passagers avec 9 cabines en 3 catégories :

  • 1 grande cabine double Master située à l’avant du bateau, avec douche-toilettes privées. Possibilité d’un troisième couchage pour un enfant.
  • 4 cabines Confort double ou twin avec douche-toilettes privées.
  • 4 cabines Standard double ou twin partageant 2 douches (2 cabines partageant 1 douche-toilettes).

Pour plus d’intimité, l’équipage possède son propre espace douche-toilettes qui n’est pas partagé avec ceux des passagers. Toutes les cabines possèdent l’air conditionné individuel. Au pont supérieur se situent l’aire des repas, un mini-bar, un espace vidéo et multimédia, ainsi qu’un espace solarium à l’avant du bateau. Au pont inférieur se trouve la plateforme de plongée avec 2 échelles. Une annexe semi-rigide est présente pour la récupération des plongeurs, si nécessaire.

voyager et plonger en thailande

Phuket & Khaolak :

Où çà se trouve ? : Phuket est située légèrement au nord de l’équateur à 45mn de vol de Bangkok (à 11 heures de Paris), puis 1,30 de voiture jusqu’à Khaolak.

Les formalités : Passeport valable encore 6 mois après la date de retour. Pas de visa nécessaire.

La santé : Pas de paludisme. Etre à jour de ses vaccinations (BCG, tétanos, polio). Aucun vaccin nécessaire pour les croisières-plongée ou pour un séjour à Phuket ou Khaolak.

La météo : Température de l’air entre 24° et 33°C, température de l’eau entre 27 et 31°C. Climat tropical avec une saison sèche de décembre à mars (meilleure période pour la plongée de mi-octobre à mi-mai).

Le décalage horaire :

  • - en été, + 5 heures.
  • - en hiver, + 6 heures.

La monnaie : Le Bath (100 baths = 2,5 euros environ).

La langue : Le Thaï, le Chinois, le Malais et l’Anglais.

La population : 65 millions d’habitants (125hab/km2).

La religion : Le bouddhisme.

L’électricité : 220 volts (prises françaises).

Le téléphone : indicatif depuis la France 00 66.

La plongée :

  • Club francophone, en Thaïlande depuis 18 années.
  • Nitrox 32% à bord de Bunmee 3
  • Possibilité de location de matériel plongée et photo sur place en prévenant avant les croisières.
  • Combinaison 3 à 5mm suffisante (4 plongées quotidiennes dont une de nuit).
  • Caisson hyperbare à Phuket.

Quoi faire à part plonger ? :

  • La baie de Phang-Nga (ou baie de James Bond) en « long tail boat » ou Kabang, des centaines d’aiguilles calcaires datant de 10 000 ans et les maisons sur pilotis des gitans de la mer « Moken » ou « Chao lay ».
  • Le cap Phromthep
  • Rung ill
  • Le Thaï Classical Village
  • Le golf de Katathong
  • Patong, Karon et Kata (plages, achats et vie nocturne)
  • Le marché de Bang Niang (lundi, mercredi et samedi à partir de 15.00 jusqu’à tard le soir)
  • Les massages

Pourquoi y aller ? :

  • L’accueil chaleureux des Thaïlandais en général et de l’équipage en particulier
  • La sérénité de Khaolak ou l’exubérance de Phuket
  • Les alcyonaires et les anémones
  • La cuisine délicieuse (le riz, les pâtes, les fruits du Dragon et les biscuits à l’ananas)

Adresse utile :
Office national du tourisme de Thaïlande, 90 avenue des Champs-Elysées 75008 Paris ; tél : 01 53 53 47 00 ; site web : www.tourismethaifr.com

ANDAMAN SCUBA

69/3 Moo.5, Phetkasem Road
BANGNIANG BEACH – KHAOLAK
TAKUA PA – PHANG NGA
82190 THAILANDE
Tél. : +66 88 444 6224
Fax : +66 76 486 151
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Annuaire plongée
Vacances plongée

Plus de 300 voyages proposés par les voyagistes à découvrir !

Voir les offres...

Croisières et Séjours

matériels de plongée

Les incontournables

VOYAGES
Votre devis vacances plongée en ligne
MATERIELS
Votre devis achats matériels en ligne
ACTUALITÉS
Les dernières actus de la plongée
NEWSLETTER
Recevez par email les news mensuelles
EQUIPEMENTS
Un catalogue des matériels de plongée
DESTINATIONS
Pays et lieux où plonger
MEDIAS
Galeries de milliers de photos
Voyages plongée sous-marine