Croisière plongée en thailande phuket et khaolakCroisière plongée Phuket et Khaolak

Le plaisir est souvent déclenché par l’un ou plusieurs de nos sens. A l’avant de Bunmee 3, je fixe l’horizon qui avance constamment devant moi en m’éloignant peu à peu de la côte. Je reste attentif aux formes des vagues, à la perspective des lignes que forment les quelques nuages, aux couleurs vives que le soleil m’offre, aux sons des flots qui caressent la coque du bateau, au parfum du sel sur ma peau... Dive now !
Devis voyages plongée

Reportages voyages

Voyage plongée Egypte: dauphins au naturel à Marsa Alam

Après un vol de nuit de cinq heures, avec Catherine nous nous posons à l'aéroport international de Hurghada en Égypte. Nous nous plions aux formalités douanières avant de prendre la route en direction du Soudan. Entre deux points de contrôle routier, j'apprécie les illuminations nocturnes de la ville de Safaga. Très tard dans la nuit nous somme accueillis par Audrey et Jean Michel dans le camp de Alwad Baraka à Marsa Alam. Avec la fatigue du voyage, j'admire furtivement le ciel étoilé avant de rêver au rendez-vous du lendemain...

Au levé du jour, le calme règne dans le camp, après avoir dégusté un copieux petit déjeuner, Jean Michel nous propose une première visite du parc national de SAMADAÏ. La rencontre avec ces mammifères en milieu naturel est toujours pour moi un moment d'exception. Qui n’a pas rêvé un jour de virevolter, de faire des figures, d’avoir un contact direct avec ces mammifères marins, qui n’a pas eu une larme à l’œil en regardant la série télévisée FLIPPER. Pour l’heure et si la chance est au rendez-vous, je suis prêt à immortaliser la rencontre de cette grande famille. Sous la protection des dauphins éclaireurs, l’éducation des jeunes mammifères est l’activité principale de la troupe. Les femelles sont les expertes de cette instruction quotidienne, entre les phases de jeux, les déplacements rapides, les sauts au-dessus de la mer rouge, les jeux sociaux et parades sexuelles, ils viennent timidement à notre contact. A ce moment là le monde du silence n’existe plus, les sifflements, les couinements, les claquements de dents, les grognements étayent la discussion ou les conseils de cette grande famille bien soudée.


Pour ma part je voudrais bien comprendre ce nouveau dialogue. Que somme-nous pour eux ? Je crois que je n’ai pas encore trouvé la réponse. Toujours est-il que pendant plus de deux heures une partie de cache-cache se déroule. A chaque rencontre le contact avec eux est toujours de plus en plus intense, leur regard inspire la tendresse, la confiance ou l’inquiétude, leur naturel m’offre un vrai bonheur. Malheureusement chaque bonne chose à toujours une fin, il nous faut rentrer au camp. De toute façon je sais déjà que demain ou dans les prochains jours je retournerais voir mes nouveaux amis. Loin du tourisme de masse dans le camp composé de cases et bungalows solidement installés au pied d’une petite montagne de sable, je rencontre ZIZO, le propriétaire de ce paradis. Cet endroit sera notre lieu de replis pendant cette semaine de reportage.

Tous les matins TOM et JERRY, sans dire un mot assure le transport du matériel jusqu’au centre de plongée située dans la baie de TUNDOUBA. Ici plus qu’ailleurs il faut renoncer au modernisme ou à ses petites habitudes quotidiennes de la vie. Le calme, l’excentricité, la gentillesse des égyptiens font oublier ce changement. Les parties de volley EGYPTE France organisées en fin de journée au diving- center font aussi partie de l’originalité du séjour. Pour une fois je ne donnerais pas les résultats des matchs. Mais qu’est ce qu’ils sont forts et bien entraînés ces égyptiens.


Par une mer particulièrement immobile MOUSTAPHA notre capitaine scrute l’horizon avec ses jumelles. J’ai l’impression qu’il cherche son chemin. En fait-il n’en est rien, il se dirige sans hésitation sur le site de SHAAB SHARM. En dérive du nord au sud le long d’une paroi très abrupte les palanquées profitent de la clarté de l’eau. Avec Catherine nous nous laissons porter vers le plateau sud. Quelques belles gorgones et bouquets de corail noir embellissent le tapis sablonneux du site. Avec grâce et sans appréhension un petit requin vient aux nouvelles, deux beaux napoléons surveillent la pointe qui est le point d’observation privilégiée pour le passage de quelques beaux pélagiques. Dommage, nous étions les derniers à nous immergés. La première palanquée guidée par Jean Michel a contemplé un requin renard et des requins gris. Pour ce qui nous concerne nous n’avons eu droit qu’aux divers commentaires. La prochaine fois nous serons certainement les premiers à quitter le navire. Plus au sud de MERSA ALAM trois bateau sont déjà au mouillage, en vue de conserver notre tranquillité nous poursuivons notre route jusqu’à HABILI EL GADIR.

La limpidité de l’eau est surprenante. A la proue de notre embarcation il est facile d’observer les nouvelles zones d’exploration parsemées de nombreuses tâches vertes fluorescente annonciatrices de la présence de pinacles émergeant d’un fond sablonneux. Sous l’eau le spectacle est encore plus extraordinaire les pics rocheux sont tapissés de corail mou multicolore, la faune abondante et multicolore enjolive ces aiguilles sous-marines qui ressemblent à des sapins de Noël majestueusement ensoleillés. Les petits mérous tachetés s’avancent avec précaution, une murène s’oxygène sans crainte devant mon objectif, des milliers de petits anthias grouillent au sommet des pitons, à chaque bruit anormal ils ne font qu’un pour ce protégé des éventuels prédateurs. La prochaine fois je reviendrais pour faire de l’ambiance.


Dans le désert le moyen de transport le plus sûr reste quand même le dromadaire, certes il n’est pas rapide, sa rudesse face à la nature est inégalable. Voilà pour nous une nouvelle expérience à ne pas manquer, la découverte de ce moyen de locomotion fait l’attraction d’une soirée. Le chamelier du village bédouin est venu nous présenter ses progénitures. Claire dit « la chtroumfette », accompagnée de Clémentine n’ont pas hésité un instant pour devenir des testeuses courageuses. Les selles, les sangles, les couvertures sont vérifiées et voici nos deux sirènes angoissées lorsque le dromadaire prend sa position de marche. Quelques cris et rigolades plus loin ce nouveau moyen de transport est définitivement adopté.

La lune encore présente dans la nuit laisse apparaître les premières lueurs du jour. Le camp de AWLAD BARAKA sort lentement de son sommeil. Aujourd’hui le réveil est organisé pour 5 H 30 car trois petites heures de mer nous séparent de ELPHINSTONE. Ce lieu particulièrement prisé en Egypte bien mérite de se lever de bonne heure. Pour rien au monde je ne voudrais rater cette sortie. A bord du AQUARIUS 4 je contemple le ciel qui arbore sa couleur rougeâtre annonciatrice d’un levé de soleil d’exception. Quelques clichés suffisent pour ne pas oublier ce moment magique. A L’intérieur du bateau nous savourons de succulentes crêpes avant de plonger dans les abysses subaquatiques.


Habituellement un Longimanus rôdent dans le secteur, dans l’espace lointain du plateau nord les requins marteaux sont là. Des thons à dents de chiens forment une petite escadrille à la recherche d’une proie. Les poissons faucon sont toujours difficiles à trouver. Protégé dans une grande gorgone ils sont là à me regarder, craintif ils changent de coté après chaque coups de flash. J’organise une technique de travail, sans leur autorisation ils sont rapidement numérisés pour toujours. Comment ne pas être comblé à la fin de la plongée quand je découvre un poison grenouille. Sont mimétisme est impressionnant, tout simplement il a prit la couleur du corail correspondant à son lieu de villégiature. Son leur est caché, par conséquent je pense qu’il n’est pas à la recherche de nourriture.

Le récif frangeant de la baie de Tumduba offre de belles découvertes, à CHECK POINT la plongée dérive en direction du sud est riche. La faune abondante grouille dans les anfractuosités coralliennes. Une petite blennie montre le bout de son museau à la sortie d’un petit trou, au pied du petit tombant un platax orbicularis semble vouloir labourer le fond de sable. Plus loin une raie pastenague à tâches bleues s’enlise dans le sable, sous un gros morceau de madrépore un Marignan géant guette une éventuelle proie. A MARSA MIKY il ne faut pas rater l’exceptionnelle morceau de corail ayant la forme d’un grosse laitue verte, sur un autre piton à proximité d’alcyonnaires des rascasses volantes Ptérois Volitans plane entre deux eaux. Avant de terminer ce séjour je n’oublierai pas le splendide tombant de Marsa Tumduba richement orné d’alcyonnaires rouges, dans un petit surplomb une tortue profite de calme pour se reposer avant de reprendre un peu de vie à la surface.


Une semaine qu’est ce que cela passe vite, avant de quitter cet endroit merveilleux nous ne pouvons pas nous empêcher de retourner une dernière fois à SAMADAÏ. Dans le récif sud-ouest une petite entrée nous permet de nous introduire dans les entrailles de la terre composée de grandes failles. A l’intérieur les rayons du soleil illuminent le labyrinthe. Comme au théâtre, au travers un semblant de carte de France découpé par un bleu turquoise, nous prenons la sortie des artistes avant le changement de scène. A la sortie de ce que l’on appelle la grotte, un poisson épervier positionné sur un morceau de madrépore attend patiemment sa future proie. Sur un fond de sable une raie pastenague à taches bleues décide de trouver un autre lieu plus tranquille pour parfaire son camouflage. Pour terminer paisiblement cette plongée nous prenons la direction du sud. Dans le labyrinthe structuré par de grosse patates de corail de nombreuses méduses ont élu domicile, une blennie me montre simplement le bout de son nez. Au fur et à mesure de notre remontée vers la zone j’entends les sons distinctifs de la présence des dauphins. A ce moment nous nous trouvons à l’entrée du parc marin.

De retour sous le bateau nous prenons le temps de faire nos paliers de sécurité et nous abandonnons notre matériel sur la plage arrière. A la surface nous retournons une dernière fois à la rencontre du bonheur. Comme pour nous faire comprendre que nous ne devons jamais les oublier, ils viennent à notre contact. Leur tête à coté de la mienne je lis dans ce regard que dans cette partie du monde il est maintenant obligatoire d’étudier et d’encadrer cette relation avec l’humain. La nouvelle réglementation du site devenue un parc national permet enfin de ne plus déranger intempestivement ces mammifères, l’éducation des petits peu de nouveau se faire dans des conditions normales. Il est sage de laisser faire la nature, si tel est leur choix de nous apporter ce bonheur que nous recherchons tous, laissons les choisir le lieu et le moment de cette rencontre.

Jean Cassou
Copyright texte et photos Jean Cassou

>>> Pour toute information, devis...: utilisez notre formulaire gratuit en ligne...



FICHE TECHNIQUE DAUPHINS AU NATUREL


PLONGEE MODE D’EMPLOI :

Le centre de plongée AQUARIUS à ALWAD BARAKA est ouvert toute l’année, les plongeurs de tout niveau sont formidablement bien accueillis. Les réservations individuelles ou de groupes sont organisés en relations avec les agences de voyage.
Du baptême jusqu’au dive master l’échantillon de formation est vaste. A tout à chacun de trouver son choix. Seul la formation PADI est enseignée. L’exploration de jour comme de nuit reste quand même l’activité principale de cette structure. Généralement la semaine de plongée est organisée sur trois journées pour s'immerger sur les sites éloignés de ELPHINSTONE, HABILI EL GADIR, SHAAB SHARM, les deux dernières journées sont consacrées à l'exploration des sites de la baie de TUMDUBA tel que ERG TURFA, SHECK POINT, MARSA MYKI. Vers 16 heures si l'envie est toujours au rendez-vous il aussi possible de profiter à volonté du reef proche du centre.

EXPLORATION DANS LE PARC NATIONAL DE RAZ-SAMADAÏ :

La réserve est située à 5 Km du camp. Pour assurer la tranquillité d’une grande famille de dauphins STENELLA LONGIROSTRIS l’accès de la zone est maintenant réglementée sous la surveillance des gardes du parc. Par jour 100 snorkeleurs et plongeurs sont autorisés pour l’exploration de surface ou sous-marine. Un programme de surveillance du corail est aussi mis en place, cela permettra enfin de connaître l’évolution de la flore sur ce secteur abondamment fréquenté par l’homme. Le site est ouvert de 10 heures jusqu’à 15 heures. Ensuite le site est de nouveau abandonné aux dauphins. Une taxe gouvernementale de 15 euros est prélevée pour chaque journée de plongée. La zone III est réservée pour les mouillages de bateaux, la zone II est autorisée pour les nageurs et plongeurs et la zone I est maintenant interdite à toutes personnes.


Ras Samadaï Ouest
Carte Ras Samadaï
Ras Samadaï Est
LES TARIFS :

Ils sont élaborés par l’agence de voyage de votre choix, à titre d’indication ils peuvent être consultés sur le site www.h2ovoyage.com

L’ENCADREMENT :

ZIZO, KHEIRELDIN est le propriétaire de la société AQUARIUS, à ce titre il s’occupe des centres de HURGADA, SHARM EL CHEIK, et AWLAD BARAKA. A MERSA-ALAM il est secondé par Audrey, ensemble ils n’ont qu’un seul souci, celui de faire plaisir. Les dive master égyptiens savent également apporter la touche finale dans le choix d’organisation des plongées.

L'HEBERGEMENT :

Le camp est situé à 14 Km au sud de la ville de MERSA-ALAM à 200 mètres du bord de la mer les 11 bungalows et les 18 cases se détachent du paysage. La salle de restauration vient d'être réaménagée pour le confort du plongeur. La tranquillité du site est le point fort du campement.

LA RESTAURATION :

Si vous voulez faire plaisir à l'encadrement n'oubliez pas de transporter quelques spécialités culinaires tel que le saucisson sec, les cacahuètes qui agrémenteront les apéritifs nocturnes. Elle est organisée sur le bord de la plage ou à l'intérieur du camp, les crêpes sont toujours aussi délicieuses, l’équipe de restauration ne compte pas le temps pour organiser un petit dîner aux chandelles dans le désert. Je vous assure un vrai paradis. Le bar Km 14 est sur de vous servir des boissons bien fraîches, entre deux ou trois parties de volley ces rafraîchissements sont toujours dégustés goulûment.

LES BATEAUX :

Avec 3 speed boat propulsés par des moteurs de 150 Cv, une cinquantaine de plongeurs trouveront tout le confort nécessaire pour ces sorties à la journée. En général le départ de la baie est organisé pour 8 heures, et le retour se fait dans l'après-midi.


LE MATERIEL :

Une quinzaine d’équipements AQUALUNG allant de la taille XS à XXL, facilite le choix de matériel pour ceux qui décident de ne pas s’encombrer de lourds bagages. Le gonflage est effectué à l’aide de deux compresseurs de 14M³ BAUER.

LA SECURITE :

Le caisson hyperbare est implanté à une vingtaine de kilomètres du camp dans la petite ville de MERSA-ALAM. Si vous décidez de prendre une assurance complémentaire pour le caisson il vous en coûtera la petite somme de 6 dollars pour une période de trois semaines. Bien entendu à bord des navires l’oxygène, trousse de première urgence et téléphone portable constituent la sécurité obligatoire pour la pratique de cette activité.

L’INFORMATION :

Un bon remède pour découvrir en avant première les sites de plongée correspondant au secteur de MERSA-ALAM


LE PLUS :

L’absence du tourisme de masse apporte une ambiance exceptionnelle agrémentée par la gentillesse et disponibilité du staff, les bonnes vacances sont garanties. Les séances de snorkeling avec les dauphins à longs becs apportent bien sur le rêve. Je n’oublie pas la recherche du Longimanus à ELPHINSTONE qui demeure aussi une bonne tranche de vie.

LE MOINS :

Dans la région les amoureux des plongées épaves ne trouveront pas le bonheur. Les enfants ne pourront plonger.



REMERCIEMENTS :



Laurent AUDRY. Pour le soutien apporté avec la pellicule diapositive VELVIA 100 Professionnelle.



Centre de Plongée AQUARIUS
Mr ZIZO, KHEIRELDIN pour le soutien logistique assuré pendant la semaine de reportage.

Sandrine KOLAU:
Pour sa participation au présent reportage.

>>> Pour toute information, devis...: utilisez notre formulaire gratuit en ligne...
 
Annuaire plongée
Vacances plongée

Plus de 300 voyages proposés par les voyagistes à découvrir !

Voir les offres...

Croisières et Séjours

matériels de plongée

Les incontournables

VOYAGES
Votre devis vacances plongée en ligne
MATERIELS
Votre devis achats matériels en ligne
ACTUALITÉS
Les dernières actus de la plongée
NEWSLETTER
Recevez par email les news mensuelles
EQUIPEMENTS
Un catalogue des matériels de plongée
DESTINATIONS
Pays et lieux où plonger
MEDIAS
Galeries de milliers de photos
Voyages plongée sous-marine